Articles Populaires

Choix De L'Éditeur - 2020

Six caprices pour les élégants en Flandre et à Bruxelles

C'est officiel: la capitale de la Belgique et cette région ont la plus forte densité de planzos de toute l'Europe. Tous les dix kilomètres, une ville apparaît qui défie la beauté par rapport à la précédente et, ce qui est encore plus étonnant, un événement ou une activité est programmé chaque mois pour que la saisonnalité ne soit pas un casse-tête ici. Ici commence un voyage à travers six alternatives cool et élégantes pour vous diriger vers ces latitudes. Tu as juste besoin de nous dire le tien.

VOUYERISME ART NOUVEAU A BRUXELLES

En octobre, la ville où l’Art nouveau est presque une religion Il se renverse avec son courant architectural le plus remarquable. Au cours de ses week-ends, on célèbre une biennale consacrée à ce mouvement, ou ce qui est la même chose, une excuse pour démocratiser un style qui, dans de nombreux quartiers et foyers, reste un luxe privé. Cet hommage se concentre chaque samedi et dimanche dans un quartier différent de la ville et les expose à plus de puissance, permettant ainsi l’accès aux portails et aux maisons lors de visites guidées. ils parviennent à faire aimer (plus si possible) leurs courbes et leurs détails organiques.

Un programme qui s’achève avec la deuxième foire des collectionneurs de Art nouveau et Bruxelles Art Déco avec lequel attirer plus de tous ses fans. Cependant, pour ceux qui ne peuvent pas attendre ce rendez-vous, différents monuments tels que le Maison Solvay, la Maison Max Hallet ou le Musée Horta Ils ouvrent leurs portes à des dates différentes afin d'étouffer les envies de grandes fenêtres et de lignes sinueuses. Conclusion: Bruxelles est un caprice architectural et urbain capable de tomber en amour avec n'importe quel public.

Bruxelles, c'est l'Art Nouveau © Flickr / www.milo-profi.be

Réveillez-vous dans une église à Malinas

La communion entre cette ville coquette de canaux et ses temples est quelque peu athée et très, très attrayante. Pas en vain, L’ascension du clocher de San Romualdo est devenue une nécessité de n'importe quel voyage en Flandre, ainsi que de vous dépayser dans votre béguinage à ciel ouvert ou de tenter le diable d'essayer la bière Lucifer à Het Anker. La haute esthétique de cette relation est la Hôtel Martin's Paterhof, établissement situé dans l'ancienne église franciscaine, dont l'origine remonte au XIIIe siècle alors que ses murs datent du XVIIIe siècle, ont été construits selon les indications néo-gothiques de l'architecte Amberino. Paul Stoop.

Rester dans l'une de ses chambres, c'est partager le passé et l'avenir, puisque les lignes minimalistes de son intérieur sont illuminées par les fenêtres colorées du bâtiment qui le abrite. L'expérience se termine par un petit-déjeuner en regardant l'autel, hypnotisé par la riche décoration de ses fenêtres et par la richesse de son autel. Après avoir reposé et retrouvé ses forces dans son confort, la ville attend avec les palais de Marguerite autrichienne -une rêverie de la Renaissance- et York Margarita -Gothic pure-, les maisons du quai de l'avoine, les retables de Rubens dans les églises de San Juan et Notre-Dame de Dijle et le perturbateur Musée de la Kazerne Dossin. En outre, on célèbre cette année la Biennale d'Art in Motion Contour, qui possède également sa propre chapelle désacralisée où l'art vidéo gronde.

Découvrez le palais Marguerite de l'Autriche à Malines © Flickr / Toerisme Mechelen

LOVAINA OU LA VILLE PARFAITE DE CERVECERA

Le «lieu d'être» par excellence en Europe mêle deux des passions les plus communes chez les mortels: l'art gothique et la bière. Et la meilleure chose à faire est que les deux jouissent presque de la main et sans se déranger. Le style médiéval le plus flamboyant se manifeste dans tous les bâtiments du centre. Il s’agit de l’hôtel de ville essentiel et de l’église de San Pedro des monuments les plus photographiés. Mais le vrai caprice est dans la mousse, le houblon et le malt. Allez, qu'est-ce qui a été la bière, qui dans cette enclave est sublimée et appréciée à des niveaux aussi gastronomiques que populaires.

Quittez Louvain sans goûter les trois préparations servies dans le très animé Domus ou sans connaître l'impressionnante usine de Stella Artois Il n'a pas de pardon car l'expérience va bien au-delà des goûts. Ici, la bière est une culture et une tradition, que ce soit sur une terrasse du Oude Markt ou dans l'un des pubs où la jeunesse montre pourquoi cette ville universitaire est synonyme de bonne ambiance et de mouvement constant.

Que diriez-vous d'une bière sur la vieille place de Louvain? © Flickr / ToerismeLeuven Flickr

MARCHÉ ET APÉTISANT EN ... GENT!

Cette activité qui peut sembler si espagnole n’est que l’une des surprises les plus agréables de cette belle ville. Parce que Gand, au-delà de sa liste infinie de monuments essentiels, est une localité à la vigne universelle et au savoir-vivre contagieux. En été, cela se traduit par six marchés du dimanche où les ventes de rue sont améliorées jusqu'à ce que cela devienne une expérience unique et presque artistique et théâtrale. Mais sans renoncer au bruit, à l'interactivité et à la bonne vie.

Un plan dimanche parfait ne peut se produire sans les fleurs du marché de Kouter ou sans son accord avec les vins blancs et les huîtres qui sont servis dans le kiosque bleu. Ni sans parcourir les livres divertissants du marché d'Ajuinlei ni sans l'agitation des curiosités de seconde main du rateau de Bij Sint-Jacobs. Les chouchous sont faits par les oiseaux et les animaux domestiques à la recherche d'un nouveau propriétaire dans le Oude Beestenmarkt, tandis que le savoir-faire est l'héritage des étals coquettes du Groetenmarkt. Dans ce même espace, il y a aussi plus d'acheteurs gourmets, qui pèlerinent religieusement pour acheter des friandises telles que des bonbons Cuberdonsla moutarde Tierenteyn ou le jambon Gang. Pourquoi ne pas être l'un d'entre eux?

Les marchés de Gand, un "must" sur votre route des caprices de Flandre © Flickr / www.milo-profi.be

L'année dans laquelle Bruges rêvait d'être une mégalopole

Le point de départ est très simple. Que se passerait-il si les cinq millions de visiteurs que cette coquette ville de Flandre reçoit chaque année devenaient des voisins stables? Ou alors, comment cette surpopulation pourrait-elle coexister avec la protection de leur patrimoine? C'est sous cet parapluie hypothétique que naît le premier art triennal de Bruges, un rendez-vous ambitieux qui cherche à se consolider dans le calendrier culturel européen.

Ses ingrédients sont très doux: l'art contemporain et une ville qui semble tirée d'un univers parallèle où tout est séducteur et romantique. Avec ça dialogue entre contrastes radicaux La voracité avec laquelle le reste des villes du monde a embrassé l'avenir et le progrès est révélée. Un mélange de sel et de sucre qui fait craquer les gourmands pour le salé, ou ce qui est pareil, que les nostalgiques déplorent les nouvelles propositions urbaines. Mais au-delà des interventions et interprétations les plus profondes, il y aura toujours la promenade entre les cygnes et les installations modernes, entre ce gothique lustré et les sculptures et matériaux les plus extraterrestres et les plus insolites.

Bruges: l'art sur les canaux © Flickr / P. Monney Toerisme Brugge

LE PHARE GASTRONOMIQUE D'AMBERES

Le vieux quartier portuaire d'Eilandje (ou l'îlot) présente une nouvelle attraction à chaque clignotement. Ici l'anvers du futur throbs, dans une transformation urbaine qui a transformé la ferraille de vieux hangars en une Venise contemporaine et passionnante. Cependant, les joies de cette banlieue peuvent déjà être appréciées sans voyager dans le temps. Blâmez-le, entre autres, le bâtiment passionnant de MAS, traduit en espagnol comme un musée dans le courant, abrite des expositions sur les allées et venues des influences qui ont marqué l’avenir du port d’Amberino.

Cependant, cette construction conçue par l'étude Neutelings Riedijk Cela devient, en soi, une attraction. Et c’est qu’au-delà de sa forme grignotée, monter au dernier étage est devenu une activité fondamentale de la visite de la ville pour diverses raisons. Le premier, et plus logique, d'accéder à tous ses espaces d'exposition. La seconde, à savourer comme un nain de son architecture et de ses fenêtres ondulées d'où Anvers ressemble à une Atlantide submergée. Et le troisième, pour couronner le point de vue, voyez comment le soleil se couche derrière l’Escaut et rendez hommage à Pas Zilte, un restaurant dirigé par le chef Viki Geunes et que a deux étoiles Michelin. Cette reconnaissance fait de lui le champion culinaire de la ville car c'est l'établissement le plus primé et, à son tour, complet. une visite historique, architecturale et gastronomique complète sans laisser de petit gratte-ciel.

Plus d'informations sur www.flandes.net

Ne manquez pas le musée MAS d'Anvers © Flickr / Filip Dujardin

CONCOURS: VOYAGE EN FLANDRE

Ce ne sont que six propositions. Si vous nous dites dans notre concours sur Facebook quel est ton #CaprichoenFlanders En particulier, si votre proposition compte parmi les 20 votes les plus nombreux, vous participerez au concours d’une escapade de deux nuits à Malines, vols aller-retour entre l’Espagne et Bruxelles avec Brussels Airlines, bed and breakfast dans une chambre double dans les quatre étoiles Martin's Patershof Hôtel et des billets de train pour atteindre la destination. Vous avez le temps jusqu'au jeudi 23 juillet pour participer et accumuler des votes. Rassurez-vous et laissez-vous séduire par leurs places!
Vous pouvez participer ici. Bonne chance!

Voyagez en Flandre avec Brussels Airlines et Martin's Patershof © D.R.

Terrasse sur la Plaza Mayor à Malines © © Toerisme Mechelen

Laissez Vos Commentaires